Archives pour la catégorie «Comptes-rendus de réunions»



Protégé : Compte rendu Régional du GIT du 2 Décembre 2009

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Compte rendu Regional du GIT du 27 Novembre 2008

Asseline Lebigre (Infirmière de santé au travail) nous a accueilli au sein de l’entreprise Knorr-Bremse située à LA BRIQUETERIE GLOS 14104 LISIEUX

mailto:Asseline.LEBIGRE@knorr-bremse.com        

(Un grand merci au Chef cuisinier de Knorr, qui avait préparé un excellent déjeuner)

ORDRE DU JOUR

1/Présentation entreprise Knorr-Bremse sur le site

 

 Société allemande fondée en 1905, spécialisée dans système de freinage poids lourds et ferroviaire.

Elle a fêté ses100 ans en 2005 (porte ouverte)

13500 salariés, présente dans 25 pays et 65 sites. Le siège est à Munich. Couvre le monde entier. Les clients sont les fabricants de poids lourds.

Tous les poids lourds sont équipés d’un composant Knorr.

182 millions de chiffre d’affaire.

462 salariés en moyenne

17% femmes car équipements lourds

10 % R § D (compresseurs et actionneurs) avec un laboratoire pour tests

Ancienneté de 16 ans

Circuit de poids lourds à base d’air comprimé fabriqué par le compresseur

Circuit de freinage, frein à disque actionneur

Âge moyen : 42 ans

8 ATA

55 SST, info infirmerie (diabète, 2 DSA, dons du sang, vaccin grippe, HTA, sevrage tabagique, tuberculose contagieuse et intoxication alimentaire)

Usine d’assemblage des compresseurs et actionneurs venus des différents sites mondiaux

  2/ Visite de l’entreprise et de l’infirmerie

  dsc02310

  Infirmerie et salle de soins

                     

                                                Bureau

 

   

Remarques communes concernant la propreté, le rangement des ateliers « bleus » avec la gestion des caisses

 Pas de possibilité de prendre des photos car secret du Process.

  3/Intervention Dr RAOULT Médecin inspecteur régional Basse Normandie et son assistante Mme Patricia 

 

Nous remercions le Docteur Raoult et son assistante pour son travail et son intervention

6ans inspection médicale BASSE NORMANDIE

Les tâches :

  • réaliser enquête pour accorder agrément services santé au travail, tous les 5 ans
  • appui technique
    • réglementation
    • repositionner le rôle du Service de santé au travail, Infirmière de santé au travai dans entreprise
    • secret médical non compris en milieu de travail
    • rattachement RH ou QSE ?
      • administratif
      • technique

Avoir vision d’ensemble, qui a priorité dans choix tâches, médecin, RH,  QSE?

Activité Service de santé au travail doit être dans plan activité entreprise, pas de choix isolés Service de Santé au Travail

Notion de service en cas de difficulté, pas d’infirmière de Santé au Travail isolée

Période de flou sur positionnement Infirmière de Santé au Travail dans services Santé au Travail

RECENSEMENT Basse Normandie

Bulletin envoyé Basse Normandie : profil global Basse Normandie correspond profil national

  • parité H-F
  • diplômes, Basse Normandie /18% DIUST en Service Santé au Travail
  • Formations ergo 36%
  • Forma toxico : 18%
  • Forma psycho pathologies / 15%

2007 : Recensement  démographique en milieu du travail et recensement par la DRASS pour création ordre infirmier

Diffusion bulletin Basse Normandie / Patricia MARION

Infirmière Santé au Travail, rattachement administratif et technique par rapport au Médecin du Travail

Groupes de travail Basse Normandie

  • plan régional SANTE TRAVAIL
  • fixe priorités régionales
  • risques psycho sociaux
  • TMS (document pour les entreprises sur les différents intervenants possibles)
  • Recherche entreprises pour expérimentation avec intervention différents partenaires prévention TMS
  • Poussières de bois
  • Cahier des charges techniques pour aider entreprises pour mise en place ventilations
  • Risque routier

Document unique :

  • Quelle position infirmière ?
  • Infirmière Santé au Travail et Médecin du Travail : conseillers, responsabilité employeur du document unique
    • Cas particulier IST intégrée QSE : mission ?
    • SST : ressource, en tant que conseiller
    • Responsabilité MT : fiche entreprise
    • DU : liste exhaustive avec plan action 
    • Fiche entreprise : déterminer priorités avec pistes de prévention, jamais liste exhaustive, doc de travail avec CHSCT
    • Doc unique peut reprendre éléments de fiche entreprise

Devenir Infirmière en Santé au Travail en entreprise

Positionnement dans entreprise

Confiance des salariés mise en jeu selon actions demandées par direction

Encore circulaire OHEIX

Opportunité développement Infirmière en Santé au Travail dans Service de Santé au Travail

Santé publique si centrée sur santé au travail

Notion de service pour Infirmière en Santé au Travail en entreprise et Service de Santé au Travail

Raréfaction médecins du travail

Pas de déficits sur services autonomes en Basse Normandie

Réorganisation missions Service de Santé au Travail, plus seulement médecin mais équipe pluridisciplinaire

Objectif n’est plus visites médicales mais action en milieu de travail pour travailler en prévention primaire

Bouleversement culturel pour médecins du travail en particulier

En attente définition mission santé au travail, prévention risques professionnels

Qui manage ?

Pour Dr RAOULT, c’est le médecin du travail le plus apte pour prioriser actions en milieu de travail

Difficulté gestion des équipes pour certains médecins, incitées à travailler sur gestion de projets, gestion des équipes

Malgré texte de 2004, passage visites 24 mois, maintien réglementation visites obligatoires

Médecin établira périodicité visites

Infirmière en Santé au Travail dans services inter pour pré-trie avant visite médicale éventuelle après entretien lien santé-travail, pas pour visites médicales et délivrance fiche aptitude

Nécessité référentiels, risques professionnels-surveillance médicale

Maintien lien hiérarchique Médecin-infirmière  sur base délégation plutôt que transfert

Vaccinations grippales

Mission Service de Santé au Travail : positionné sur risque professionnel

Sous traite par médecin généraliste ou pasteur, vacation

Il faut attendre FEVRIER 2009 pour attendre les résultats (VM, VRM…..Aptitude…)                                       i

Question complémentaire : déclaration AT en ligne

Voici un article du magazine temps fort n°80 février 2008 concernant une enquète nationale des infirmières en santé au travail envoyé par Asseline Lebigre:

temps_fort 3

 et un autre bulletin sur le sujet travail/alcool

guide_alcool_mirtmo_bn1

4/ Intervention Mme Biard séverine, Webmaster Blog Normandie

 Voici l’historique du bandeau du blog normandie

Petit rappel sur l’activité du GIT année 2008 qui a été présenté à l’assemblée générale du GIT :

 activite 07 08

5/Intervention Infirmière en Santé au Travail intégration Service de Santé au Travail

Isabelle VESSELY VERNON depuis avril 2008, DIUST 2005, licence pro 2006

Rachel NAVARRE depuis avril 2008 AMIVA PONT Saint PIERRE, DIUST 2004, licence 2006

Nous remercions Isabelle et Rachel pour leur travail. elles nous ont gentiment laisser leur présentation par ce lien :

Retour de integration infirmieres en services interentreprises

Difficulté car pas de chef de projet médecins, difficulté des médecins pour travailler ensemble, refus médecin coordinateur

Etude CASIM pour toutes inaptitudes pour inspection médicale

Groupe de travail Rouen  poussières de bois CRAM inspection médicale

Lien IPRP  adéquation santé (GIE en commun pour assoc SST ) qui assurent mesures physiques

Les Infirmère de Santé au Travail font restitution et lien médecin-employeur

Formations SST gratuites

Pas de pré visites

6/Stéphanie BREAVOINE OI Eure

Licence LILLE 2008, SST BTP ROUEN

 Nous remercions Stéphanie  pour son travail. elle nous a gentiment laisser sa présentation par ce lien :

 ordre-infirmier

Evaluation pratiques professionnelles obligatoire prévue dans réforme

CONSEL DEPARTEMENTAL ET REGIONAL

Création rédaction code de déontologie par conseil national

Cotisation proposée max 30€

Chambre disciplinaire au conseil régional

Carte professionnelle informatisée

Commission de conciliation au conseil départemental

KARIM MAMERI conseil national cadre sante CH ELBEUF

DIDIER BORNICHE association hémodialyse et greffe Bois GUILLAUME

Accès réservé SUR LE BLOG STEPHANIE

breasteph@orange.fr

6 /DELPHINE MEON QMS CAEN propose pdf guide IST

Intéressées :Nelly NOURHY, Isbelle VESSELY, Severine BIARD

Voici le lien concernant l’invitation QUICK CAEN STRESS au travail :

stress-travail-1

stress-travail-2

FIN DE JOURNEE

NB = merci à Asseline et à l’entreprise Knorr-Bremse, mais aussi au Docteur Raoult et à son assistante, à Mme Biard (Webmaster), Mme Vessely (SST), Mme Navarre (SST) et Mme Breavoine (OI 27)) pour leurs participations et leurs aides. Merci aussi à chacunes des infirmières présentes.

 

Compte rendu Régional du GIT du 22 Mai 2008

Sabine CAULIER (Infirmière de santé au travail) nous a accueillis au sein de l’entreprise SYNGENTA PRODUCTION FRANCE S.A.S située à  SAINT PIERRE LA GARENNE (27600) à 6 km de  GAILLON.

sabine.caulier@syngenta.com

Quelques préparations de dernière minute avant l’arrivée des 30 invités.

(Un grand merci à Daniel Cuvier, le Chef cuisinier de Syngenta, qui avait préparé un petit déjeuner diversifié et gargantuesque ainsi qu’un excellent déjeuner)

 

 

ORDRE DU JOUR

1) Présentation de l’entreprise SYNGENTA 

Claudine DUONG-QUANG, Responsable Développement Ressources Humaines, nous présente cette société :

Né de la fusion des branches agronomiques de Novartis et Zeneca, Syngenta est le leader mondial dans l’industrie de produits phytosanitaires. Le groupe compte plus de 19 000 collaborateurs répartis dans plus de 90 pays, touchant ainsi 95% de la population mondiale.

SYNGENTA est un producteur de protection des cultures et de semences.

Le site de St Pierre la Garenne est le fournisseur essentiel de la chaine d’approvisionnement européenne de Syngenta.

L’entreprise a vu le jour en 1951. A ce jour, environ 200 personnes travaillent sur ce site, qui ne ferme que 2 jours dans l’année, en équipe ou en journée.

Classée SEVESO 2, l’usine de Saint-Pierre exerce son activité au cœur de la protection des plantes et dispose :

→ De 3 unités de fabrication

      – Le «thiovit»: c’est la formulation et le conditionnement d’un produit fongicide à base de soufre micronisé.

      – Les granulés «pépite»: ce sont des produits fongicides de protection des plantes et de traitement des champignons qui agissent sur   les feuilles.

      – Les protections de semences: ce sont des produits liquides destinés à enrober les semences afin de les protéger contre certaines maladies et insectes.

 → D’une unité de conditionnement pour les granulés et les protections de semences.

→ De magasin de stockage pour les matières premières et les produits finis.

→ D’une plate-forme de distibution.

→ D’un centre d’Etude et d’Application de Protection des Plantes (CETAPP)

 2) Visite du site

Séances d’habillage obligatoire avec les EPI pour les visiteurs : casques, lunettes et blouses que l’Agent d’accueil avait préparés dans la salle de réunion.

4 groupes de 7 à 8 personnes ont été guidés sur tout le site par des collaborateurs. Nous tenions à remercier  Isabelle Amette, Bernard Rouleaux et le Dr Jean-Claude Prévot de cet accompagnement.

4 services ont été visités : la logistique, le thiovit, le PC et le PA.

Dans chaque service, le Responsable hiérarchique avait nommé des personnes afin que ces dernier accueillent le groupe et organisent au mieux la visite. Nous les en remercions également.

Nous remercions l’entreprise Syngeta de nous avoir permis de prendre librement des photos du site. Je vous fait part des photos par ce lien:

  visite-de-la-logistique-syngeta

 3) Intervention Dr DESRIVIERES / questionnaire vécu au travail (Intervention chez Janssen au Val de Reuil)

Auprès de plus de 500 salariés fin 2007. Formation s’adressant à tout salarié lors d’une semaine santé/sécurité à l’initiative de l’HSE. Pour être sûr de la présence de l’ensemble des salariés, déclenchement de l’alarme incendie avec rassemblement de tous à l’auditorium.

Nous remercions le Docteur Desrivières pour son travail et son intervention. Elle nous a gentiment laisser sa présentation par ce lien :

 prevenir-le-stress

 4) Intervention de Laurent LECOINDRE / CRAM NORMANDIE (Mise en place de la réforme du programme SST)

Nous remercions Mr Lecoindre Laurent pour son travail et son intervention. Il nous a gentiment laisser sa présentation par ce lien :

nouveau-programme-sst

PETIT MEMENTO :

700 formateurs en Normandie.

La nouvelle circulaire 53/2007 du 3 Décembre 2007 est complémentaire de la circulaire 150/2003 du 2 Décembre 2003.

Attention à bien comptabiliser les temps de pause.

Risques spécifiques => Ex : Watergel, Diphotérine………

3 stagiares sont acceptés au lieu de 4 pour la CRAM de Normandie.

1 cas concret par personne et on traite aussi bien les brûlures, que les malaises….

Possibilité de ne pas valider un stagiaire si refus de faire des gestes.

Le SST doit avoir en plus un esprit d’analyse devant une situation de travail.

3 commissions pour la validation des techniques gestuelles ‘commission scientifique, de formation et d’emploi)

30 compressions, 15 seront efficaces.

 Les noyés, les électrisés et les intoxiqués => massage directe.

 RCP adulte => alerte de suite

RCP enfant 1-8 ans, le nourrisson => alerte après 5 cycles de  RCP.

5) Présentation – échange au sujet des fiches de suivi d’exposition mises en place

C’est un sujet fort intéressant, mais il restait peu de temps à y consacrer.

Sabine nous a présenté ces fiches et attestations d’expositions mises en place en début d’année pour les CMR et en septembre pour les agents chimiques dangereux.

Sabine nous propose de réunir les Infirmières qui sont confrontées à ce sujet à la rentrée et de nous présenter un nouveau logiciel qui pourrait nous aider fortement.

Le créateur de ce logiciel est d’accord pour venir faire une présentation de son produit.

NB = merci à Sabine et à l’entreprise Syngeta, mais aussi au Docteur Desrivières et à Mr Lecoindre (formateur CRAM) pour leurs participations et leurs aides. Merci aussi à chacunes des infirmières présentent. 

Compte rendu Régional du GIT du 29 Février 2008 LA RESPONSABILITE INFIRMIERE

Intervention de GERMAIN DECROIX – JURISTE MASCF/ LE SOU MEDICAL

 

REUNION GIT du Vendredi 29 Février 2008 de 14H00 à 17H00

Merci à Mr Germain Delcroix pour son intervention,  d’avoir répondu à nos nombreuses questions et de nous avoir laisser son document Powerpoint

MASCF assurance spécialiste des professionnels de santé à Rouen (76) rue des augustins.

 

->MUTUELLE D’ASSURANCES DU CORPS DE SANTE FRANÇAIS

 

Pic amiante salarié/médecin du travail (2012-2013)

En savoir plus :

 La reponsabilité médicale

La responsabilité des infirmières du travail

  augmentation des demandes de formation des infirmières du travail

  augmentation des assurances pour les infirmières en médecine du travail

 

Code pénale : « Tout fait ayant le lien avec le dommage »

 

Il y a moins d’accidents déclarés par rapport aux infirmières

Il y a une augmentation des réclamations des victimes

 

97-2006 = en chirurgie + 109 %

                  Anesthésie – 34 %

 

Pour les médecins du travail = pic année 2000, 2006/1990 idem

 

2/3 des plaintes pour les aptitudes médicales

Mais aussi pour le retard diagnostic (MP) et pathologies non professionnelles (cancer sein….)

Des plaintes aussi pour le dommage matériel (chute table d’examen)

èimportance de la tenue du dossier médical

 

Sanctions médecins du travail = prisons avec sursis (amende) pour l’état, environ 1 mois de salaire

                                             = fautes entreprise, sanctions de l’employeur (avertissement, licenciement)

 

Pour les infirmières, il va y avoir un ordre infirmier (code déontologique)

 

La victime a 10 ans à partir de la consolidation du dommage

Pénal 3 ans

  

LES infirmières et les médecins du travail =

L’employeur est responsable des faits de ses salariés -> assurance employeur

 

MAIS voir assurance employeur « l’IDE, tous actes de soins »

 

Attention à ne pas dépasser les compétences réglementaires (code santé publique)

   prescriptions médicales (ex vaccin)

         Attention aux actes en dehors des actes impartis

    voir fiche de poste

   lieu entreprise non adapté pour faire les soins

         soins en dehors de l’entreprise

   pas pu être fait en ambulatoire

   attention matériel adéquate

    intervention médical spécifique

 

NB => R4311 n°1-14 code de la santé publique voir légifrance

 

n°14 (les urgences) qt il y a un protocole

 

n° 8 (les antalgiques) important en entreprise